Aérées

Tourbillons

Tourbillon

Diamètre 35 cm
Fibres de sisal et de chanvre enduits et teintés

Comment exprimer la puissance d’un vide sinon par la matière qui l’entoure ?
La fleur de fibres agités offre au regard son cœur tel un puit béant. Le canal ouvert sur l’autre côté est orifice : bouche, tympan, oculus… Il est calme et impassible ce qui contraste avec le foisonnement du volcan coloré qui le cerne. Pourtant immobile, il nous fait face, dans l’axe de vision il absorbe ou émet. Il est la partie immatérielle et intrinsèque de la forme. La présence de ce trou noir enfle dans le rayonnement solaire, on ressent son énergie tel l’œil du cyclone.
« La sensation est un souffle qui vient de la partie directrice de l’âme se répandant à travers les sens »
Henri Michaux « l’espace du dedans »